Vote par procuration

This article has been tagged :
Proxy Voting

Les actionnaires des sociétés cotées en bourse ont le droit de voter sur les questions soulevées par la direction générale et les actionnaires lors des assemblées générales annuelles. L’exercice des droits de vote par procuration est une occasion d’aligner le capital des travailleurs avec les intérêts des travailleurs. Le CWC appuie une communauté de pratique parmi les administrateurs de caisses de retraite en encourageant l’exercice des droits de vote de manière responsable.

Le vote par procuration est un outil important pour permettre aux administrateurs d’exercer leurs fonctions de gérance du capital. Étant donné que le processus de vote sur un grand nombre de propositions d’actionnaires peut être difficile à gérer, les investisseurs institutionnels délèguent souvent le vote aux gestionnaires d’investissement. Le degré de surveillance varie. Certains propriétaires d’actifs adoptent leur propre politique de vote et demandent à leurs gestionnaires d’actifs de voter en conséquence. Les procurations d’autres fonds sont votées en fonction des politiques de vote des gestionnaires d’actifs.

Le CWC diffuse des alertes de vote par procuration sur des résolutions spécifiques - y compris des résolutions de gestion et des propositions d’actionnaires - pour encourager ceux qui gèrent le capital des travailleurs à exercer leurs droits de vote sur des questions importantes pour les travailleurs à court et à long terme. Nous examinons et analysons des votes par procuration clés qui soulèvent des questions ESG auprès de sociétés susceptibles d’être détenues dans les portefeuilles d’actions mondiales de fonds de pension. Nous suivons également les lignes directrices en matière de vote que le mouvement syndical élabore pour appuyer les administrateurs et les investisseurs dans l’évaluation des gestionnaires de fonds ou des services de vote par procuration sur des questions ESG clés.

Photo: Pixabay/ulleo